VEILLE DOCUMENTAIRE SUR LES ODD - NUMERO 17 - 03/10/2019

VEILLE DOCUMENTAIRE SUR LES ODD - NUMERO 17   - 03/10/2019

NATIONAL


- ODD, et maintenant ?, Carenews [publié le 26/09/2019]

Dès 2015, Le RAMEAU a mené des travaux sur les ODD. L’an dernier, à l’occasion de la publication du rapport sur leur appropriation par les acteurs non étatiques, piloté par le Comité 21, notre laboratoire de recherche a publié une note sur les liens entre ODD et co-construction du bien commun, ainsi qu’une autre sur la manière dont il intègre lui-même ces ODD à la source de ses travaux.
Ainsi, après le cycle « 21 jours pour convaincre » sur l’hybridation des modèles socio-économiques, il lance dans la continuité le cycle « ODD & Innovations Sociétales : en direct des territoires ! ». L’objectif est de démontrer que les organisations publiques et privées sont déjà à la manœuvre sur les territoires pour répondre aux défis des ODD. Valoriser les actions déjà engagées est une manière d’en faire un « socle commun », mais aussi de (re)donner confiance dans notre capacité collective à répondre aux enjeux actuels. Etre à l’écoute des territoires rassure car de nombreux germes sont déjà plantés et poussent à un rythme qui nous permettra de réussir les ODD … si nous prenons collectivement le temps de les voir ![...]

 - Comment les territoires innovent pour gérer durablement l’eau, The Conversation, Botton Sarah, Agathe Euzen [publié le 23/09/2019]

[...] Prenons l’exemple concret de l’accès à l’eau et à l’assainissement, et de la gestion durable des ressources en eau, auxquels le sixième objectif de développement durable (ODD) est consacré. Les ressources hydriques permettent d’assurer les fonctions vitales individuelles (boisson, hygiène) et contribuent aux fonctions vitales collectives (agriculture, élevage). Elles constituent aussi le soubassement de toute implantation humaine (naissance des villes) et la condition nécessaire à leur développement.
Au-delà de ce 6e objectif, l’eau joue un rôle essentiel pour l’atteinte des 17 autres : l’accès aux services de base est une des premières conditions de sortie de la pauvreté (objectif 1), l’eau est essentielle pour l’agriculture et permet de limiter la sous-nutrition (objectif 2), l’accès à une eau saine et à l’assainissement réduit les maladies (objectif 3), etc.
Mais, en matière d’accès à l’eau et de gestion durable des ressources hydriques, les défis sont considérables. Les derniers rapports des Nations unies, de l’OCDE et de la Banque mondiale estiment qu’en 2015, 2,1 milliards de personnes dans le monde n’avaient pas accès à des services d’eau potable gérés en toute sécurité et 4,5 milliards ne disposaient pas de toilettes ; 80 % des eaux usées étaient rejetées dans l’environnement sans traitement.[...]

 

- Objectifs de développement durable : apporter un cadre à sa démarche RSE. Enquête 2019, PwC France [publié le 26/09/2019]

80% des entreprises estiment que les objectifs de développement durable (ODD) dynamisent et apportent du sens à leur démarche RSE. (Enquête menée par PwC et le Global Compact France)[...] Au-delà de l’envergure d’une entreprise, cette étude montre que les entreprises engagées sont issues de secteurs variés. Avec plus de deux tiers des répondants provenant du secteur tertiaire, et un tiers d’acteurs du secteur secondaire, la démarche RSE s’inscrit dans un contexte multi-secteurs.
Selon l’étude, plus de 80% des acteurs disent avoir priorisé les ODD pour leur entreprise ou prévoient de le faire dans l’année. Un rapport qui montre aussi une prise de conscience et la nécessité pour tous les types de structures d’appliquer une démarche RSE plus engagée et responsable vis-à-vis de toutes ses parties prenantes en interne comme en externe. [...]

 

- Les Objectifs de développement durable, objectifs prioritaires et intégrés aux démarches RSE des entreprises, Finyear [publié le 25/09/2019]

• 95% des entreprises françaises [1] déclarent connaître les ODD et 80% les ont priorisés
• Seules 16% des entreprises estiment que les ODD concernent avant tout les États et non les entreprises
• 60% des entreprises ont mis en œuvre ou vont mettre en œuvre des actions sur les 5 ODD prioritaires
• Les entreprises déclarent avoir besoin que leurs parties prenantes externes soient plus sensibilisées aux ODD (50%) et que les pouvoirs publics s’en saisissent davantage (50%)
Les Objectifs de développement durable forment le cœur de l’Agenda 2030 [2] et ambitionnent de transformer les entreprises en assurant une transition juste vers un développement durable. Ils représentent un cadre pour agir, un outil de sensibilisation et une source d’opportunités économiques. Dans sa nouvelle enquête « ODD et entreprises françaises, en action ! », le cabinet PwC a analysé les réponses de 207 entreprises, membres du Global Compact France, mouvement d’entreprises en faveur du développement durable et de la RSE. [...]

 

- BNP Paribas renforce son engagement en faveur des objectifs de développement durable des Nations Unies lors de la semaine du climat de New York, BNP Paribas [publié le 23/09/2019]

[...] L'océan occupe une place cruciale pour notre planète puisqu'il couvre 70 % de sa surface totale, des zones côtières jusque dans ses plus grandes profondeurs. Berceau d'une biodiversité extraordinaire et précieuse pour les équilibres du vivant, l'océan fournit aux hommes des ressources essentielles. Il contribue à la sécurité alimentaire, la santé et la préservation des habitats. Il joue également un rôle fondamental dans le cycle de l'oxygène et la régulation climatique. Enfin, l'océan est aussi un moteur pour l'économie mondialisée, source d’emplois directs et indirects.
Dans ce contexte, en ligne avec son engagement en faveur des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, notamment à travers ses activités de financement et d'investissement, BNP Paribas souhaite œuvrer avec ses clients à l’atteinte de l’ODD 14 (« Vie aquatique ») pour la conservation et l’exploitation durable de l'océan. Il est fondamental que les entreprises renforcent collectivement leur soutien aux ODD. Dans son rapport SDG reporting challenge publié en 2018, PwC précise que l’ODD 14 ne se situe aujourd’hui qu’en dernière position des priorités des entreprises[1]. [...]

 

- Les Objectifs de développement durable ont 4 ans !, Ecovadis [publié le 25/09/2019]

[...] A l’occasion de cet anniversaire, le relais local officiel en France, le Global Compact France, publie avec PwC France une enquête sur l’appropriation des ODD par les entreprises françaises. Elle rappelle l’importance du rôle à jouer par les entreprises dans l’atteinte de l’Agenda 2030.  Pour plus de 80% des membres ayant répondu, "les ODD permettent de redynamiser et donner du sens à la démarche RSE"
Cette enquête basée sur les réponses des signataires Global Compact, vient compléter l’étude 2019 EcoVadis “Performances RSE et Global compact” basée sur les résultats documentés et scores RSE de 2614 entreprises qui sont à la fois signataires et évaluées par EcoVadis. La bonne nouvelle ? Les entreprises du Pacte mondial sur-performent et ce, sur tous les thèmes, éthique, environnement, social et droits de l’homme.[...]

 

- L’ISO 26000, un tremplin universel pour viser les ODD, AFNOR [publié le 25/09/2019]

[...] En cela, les ODD rejoignent l’esprit des normes volontaires. A fortiori celles qui sont adoptées par les 164 membres de l’ISO, l’Organisation internationale de normalisation, au sein de laquelle AFNOR représente la France. L’ISO a d’ailleurs répertorié toutes les normes volontaires utilisables pour avancer sur chacun des 17 ODD, par exemple quelque 336 normes sur « bonne santé et bien-être » (ODD n° 3). AFNOR les tient à votre disposition dans sa collection. Mais c’est assurément l’ISO 26000 qui vous aidera le plus dans votre stratégie d’ancrage aux ODD : cette norme volontaire de 2010 donne le mode d’emploi pour déployer une politique de développement durable en sept « questions centrales », dans un esprit d’amélioration continue.[...]

 

- Objectifs de développement durable : la France annonce un fonds innovant pour lutter contre l’exclusion et le changement climatique, Novethic [publié le 25/09/2019]

[...] Comment mieux financer les 17 objectifs de développement durable (ODD) fixés par l’ONU en 2015 ? C’est une des questions abordée lors des 24 et 25 septembre lors du sommet onusien sur l’Agenda 2030. Pour la France, qui a publié sa feuille de route vendredi 20 septembre, l’une des réponses passe par la création d’un fonds de paiement au résultat.
Derrière ce nom un peu technique, se cache un outil de financement à impact social et écologique innovant qui a déjà fait ses preuves au Royaume-Uni, au Portugal, aux États-Unis ou au Danemark. Ce système permet de garantir aux financeurs privés un soutien de l’État à partir du moment où les investissements produisent les résultats attendus en termes d’impact social ou environnemental. Une manière de sécuriser l’engagement sur des secteurs risqués en termes financiers mais importants pour un développement économique plus inclusif et bas carbone. [...]

 

- La contribution des entreprises et des investisseurs aux objectifs de développement durable (ODD), Novethic [publié en septembre 2019]

[...] Selon les données de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement), le coût des ODD est estimé entre 5 000 et 7 000 milliards de dollars par an. Une partie importante est dédiée aux infrastructures résilientes au changement climatique.
Le financement des ODD semble assuré pour les pays en développement. Mais l’écart de financement est important dans les pays en développement, qui comptent pour près d’un tiers des dépenses. Selon le Fonds monétaire international (FMI), il leur manque 2 600 milliards de dollars par an, particulièrement dans les domaines de la santé, de l'éducation, des infrastructures routières et énergétiques, de l'eau et de l'assainissement. Pour les pays en développement à faibles revenus, cela signifie des dépenses annuelles supplémentaires pouvant atteindre 15 % de leur produit intérieur brut.
La solidarité financière est attendue entre pays développés et en développement et est actée dans l’ODD 17 sur les partenariats. Cependant, l’aide publique au développement a connu un inquiétant recul en 2018, la plupart des pays ne tenant pas leur engagement d’y consacrer 0,7 % de leur PIB. D’où l’importance de développer le financement privé. [...]

 

- 4 ans depuis le lancement des objectifs de développement durable : face à l’urgence climatique, il est temps d’agir, Energy Observer [publié le 25/09/2019]

[...] En France, Victorien Erussard a été nommé premier ambassadeur des Objectifs de développement durable par le Ministère de la Transition écologique et solidaire en 2018. À ce titre, nous avons lancé en 2019 notre propre média en ligne Energy Observer Solutions, une web série qui a pour but de mettre en lumière les actions de celles et ceux qui contribuent à un futur souhaitable, plus inclusif et respectueux de l’environnement.
Aujourd’hui notre équipe est fière d’avoir réalisé une cinquantaine d’épisodes courts qui présentent des solutions concrètes pour l’environnement, la biodiversité, l’éducation, la valorisation des déchets, etc. L’engagement à tous les niveaux de la société nous semble absolument essentiel pour garantir le succès des ODD d’ici à 2030. [...]

 

- 25 septembre 2019 : 4ème anniversaire des Objectifs de développement durable, Sauvons l'eau! Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse [publié le 26/09/2019]

[...] Les ODD insistent sur la transversalité de tous les enjeux du développement. Au-delà de l’ODD 6, l’eau est un enjeu que l’on retrouve dans d’autres problématiques du développement comme la lutte contre les inégalités, la santé, l’éducation, le climat… Cette roue proposée par le CEREMA permet d’illustrer la transversalité de l’ODD 6.
Au total, vingt cibles sont liées directement à l’eau : huit dans l’ODD 6 et douze dans les autres ODD. Pour citer un exemple, l’ODD 13 portant sur l’adaptation au changement climatique insiste sur le lien entre le climat et la disponibilité de la ressource en eau dans les années à venir. L’ODD 3 abordant l’enjeu de la santé présente l’importance de lutter contre les maladies hydriques, responsables de nombreux décès dans le monde.[...]

 

- Teach on Mars lance une application gratuite au service de la planète terre, WebTimeMedias [publié le24/09/2019]

Leader européen du mobile learning, la start-up sophipolitaine Teach on Mars, va lancer le 25 septembre, date anniversaire de l'adoption des ODD (objectifs de développement durable) des Nations Unies, une application mobile destinée à sensibiliser le monde aux enjeux et défis de notre planète. Cette plateforme mobile, gratuite et ouverte à tous, proposera des contenus pédagogiques, ludiques et engageants, sur les ODD.[...]

 

- Adoption de la feuille de route de la France pour l’Agenda 2030 : reconnaissance du rôle du volontariat et de l’engagement citoyen dans l’atteinte des ODD, France volontaires [publié le 23/09/2019]

[...] Dans la feuille de route, l’appui aux dispositifs de volontariat à l’international dans le cadre de la mobilité croisée et des volontariats réciproques est affirmé comme une ambition nationale. Ainsi, il est proposé de « favoriser le développement des opportunités d’engagement volontaire à l’international pour répondre à la demande croissante des citoyens, tout en veillant à l’accessibilité au plus grand nombre, au principe de réciprocité, à la qualité des missions et des partenariats, ou encore des processus d’accompagnement des volontaires tout au long de leurs parcours. ».
Le projet PrODDige (Promouvoir et Réaliser les Objectifs de développement durable pour Innover et Grandir Ensemble), porté par le Service de Coopération au Développement (SCD), membre de France Volontaires, également partenaire du projet, est cité en exemple comme une initiative permettant de favoriser la participation citoyenne, en notamment l’appropriation des ODD, dans les territoires, à travers le volontariat de réciprocité.[...]

 

- Agenda 2030 pour le développement durable : Irstea se mobilise, IRSTEA [publié le 23/09/2019]

[...] Comment les risques associés aux ODD sont-ils anticipés, surveillés et gérés ? Et comment améliorer les systèmes de gestion des risques ? Le réseau PEER (Partnership for European Environmental Research) cherche à répondre à ces questions avec le projet « Agenda 2030 & risques », initié grâce au travail de Didier Richard, scientifique de l’unité de recherche ETNA au centre Irstea de Grenoble. 3 questions à Kurt Jax (Professeur au Centre Helmholtz pour la recherche environnementale (UFZ), Allemagne) et Eeva Primmer (Directrice de recherche du Centre finlandais pour l’Environnement), coordinateurs du projet. [...]

 

- Agenda 2030 : une nouvelle feuille de route pour la France, Banque des territoires [publié le 23/09/2019]

[...] Élisabeth Borne a insisté sur la nécessaire appropriation de ce "référentiel commun du développement durable", notamment par la jeunesse. Il est ainsi prévu de mettre en place un "parcours d’appropriation des ODD" dans le cadre du service national universel. "Pour que cette stratégie vive, nous devons fédérer une communauté d’action pour les ODD. De l’individu au collectif. Et pour cela les territoires seront indispensables", a-t-elle ajouté. La ministre a enfin indiqué vouloir faire de cet Agenda 2030 "un outil d’évaluation et de débat", en y associant les citoyens et les parlementaires. Au niveau global, le rapport mondial sur le développement durable de l’ONU (Global Sustainable Development Report, GSDR), d’ores et déjà public, sera présenté lors du premier Sommet des ODD qui s’ouvre ce 24 septembre.
En attendant la sortie de son "Guide pour l’appropriation et la mise en œuvre de l’Agenda 2030 par les collectivités territoriales" prévue pour le salon des maires en novembre prochain, le Comité 21 poursuit son "Tour de France des ODD" avec de prochaines étapes à Caen et Tours les 16 et 18 octobre. L’objectif : faciliter l’appropriation et la mise en œuvre des ODD à l’échelle régionale en réunissant État, collectivités et l’ensemble des acteurs concernés.[...]

 

 

INTERNATIONAL

 

- Commodity dependance, climate change and the Paris agreement, United Nations conference on trade and development. 2019.

 

- Développement durable : la Cnuced appelle à un sursaut général, Les Echos, Michel de Grandi [publié le 25/09/2019]
Article réservé aux abonnés

La planète souffre et personne, pour l'instant, n'est en situation d'apporter de remède efficace et durable. Au lendemain du sommet de New York sur le climat  dont les résultats n'ont clairement pas été à la hauteur des attentes, la Cnuced (Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement) livre, dans la dernière édition de son rapport sur le commerce et le développement , ses pistes de réflexion pour un nouvel ordre écologique mondial. Il est encore possible, estime l'organisme des Nations Unies, d'atteindre les objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU à l'horizon 2.030. A condition que tous les pays, quel que soit leur stade de développement, se retroussent les manches.[...]

 

- Les collectivités territoriales et leurs associations mettent en œuvre les objectifs de développement durable (ODD), ID Cité [publié le 30/09/2019]

Quatre ans après l’Agenda 2030, il est plus clair que jamais qu’un changement global nécessite une action locale. Mais comment les gouvernements locaux et régionaux, ainsi que leurs associations, préparent-ils la voie du développement durable? Découvrez-en plus dans la nouvelle étude réalisée par le Conseil de l'Europe et des municipalités (CCRE) et PLATFORMA.
Cette  étude (en anglais) met en lumière la manière dont les villes et les régions traduisent les ambitions internationales face aux réalités territoriales.
Les 10 recommandations de cette étude sont là pour rapprocher les villes et les régions afin de mieux localiser les ODD. L'étude montre également que pas moins de 73% des pays européens interrogés développent actuellement des indicateurs locaux pour évaluer la mise en œuvre des ODD.[...]
Consulter le rapport : How local & regional government associations bring the SDGs to life, Platforma, CCRE-CEMR. 2019.

 

- Report of the Secretary-General on SDG progress 2019. Special edition. United Nations. 2019.

 

- Culture in the implementation of the 2030 Agenda. A report by the culture 2030 goal campaign, Artmedia network, Culture action Europe etc. 2019.

 

- Culture essential for SDG success: IFLA contributes to new report, IFLA [publié le 24/09/2019]

In the negotiations that led to the agreement of the 2030 Agenda in September 2015, a group of global organisations including IFLA drove the #culture2015goal campaign. This made the case for the recognition of – and support for – culture as a key pillar of sustainable development.
The result of this work was reference to culture as a cross-cutting factor of success, as well as inclusion in a number of individual Sustainable Development Goals.
Four years on, a new report, coordinated by the International Council on Monuments and Sites (ICOMOS) and United Cities and Local Government (UCLG) with support from IFLA, looks at progress in ensuring the place of culture at the heart of development policies. [...]

 

- Cities and the Sustainable development goals. Getting vocal about going local, Policy forum [publié le 27/09/2019]

[...] While the SDGs were designed largely with national-level policies in mind, cities are playing an increasing role by incorporating SDG goals into urban plans.
This policy process, often referred to as SDG localisation, raises new opportunities to consider the relationship between local and national governments, and its implications for the long-term survival of humanity.
A new report by the Chicago Council on Global Affairs outlines actionable steps cities can take to help advance the SDGs. These include building ‘smart’ capacity: embracing a comprehensive view of knowledge, strategic networking, and engaging a variety of constituencies.[...]
Consulter le rapport : Global goals, global cities. Achieving the SDGs through collective local action, Kris Hartley, The Chicago council on global affairs, 2019.

 

 

- New report estimates SDG financing needs for 59 of the world’s lowest-income countries, Sustainable development solutions network, Fajans-Turner Vanessa, Smith Taylor [publié le 24/09/2019]

[...] SDSN’s paper SDG Costing & Financing for Low-Income Developing Countries (LIDCs) offers an initial estimate of the SDG financing needs for 59 of the world’s lowest-income countries. This cost estimate covers eight SDG sectors including health, education, infrastructure (including climate adaptation and mitigation), agriculture, biodiversity & ecosystem services, social protection, access to justice, and data for the SDGs. It draws on data for domestic government revenue flows and future potential, combined with non-SDG public expenditures to calculate the resulting SDG financing gap.
Achieving the SDGs in low-income countries will require budget outlays on the order of 45-59 percent of GDP in low-income countries, and around 27-37 percent in lower-middle-income countries. The total financing gap for these 59 countries is on the order of an average $400 billion per year through 2030. The greatest SDG challenge arises from the fact that the domestic budget revenues available to this group of countries, even following ambitious growth scenarios to 2030, will necessarily fall far short of their budget needs. [...]

 

- Growing better : Ten critical transitions to transform food and land use. The global consultation report of the food and land use coalition. September 2019.

There is a remarkable opportunity to transform food and land use systems, but as the challenges are growing, we need to act with great urgency. The global report from the Food and Land Use Coalition (FOLU) proposes a reform agenda – centred around ten critical transitions – of real actionable solutions. These could deliver the needed change to boost progress towards the sustainable development goals (SDGs) and the Paris Agreement, help mitigate the negative effects of climate change, safeguard biodiversity, ensure more healthy diets for all, drastically improve food security and create more inclusive rural economies.

 

- Fixing the business of food. The food industry and the SDG challenge [publié en septembre 2019]

The Barilla Center for Food & Nutrition (BCFN Foundation), in partnership with the Sustainable Development Solutions Network (SDSN), The Columbia Center on Sustainable Investment (CCSI) and the Santa Chiara Lab—University of Siena (SCL), are joining forces to help the agro-food sector accelerate progress towards the 2030 sustainable development goals (SDGs).
Given today's global food challenges, the food industry is increasingly responsible for sustainable production and the health and wellbeing of the consumers.
In our report, we highlight the need for improved systemic practices in the food industry. Together, we provide recommendations for corporate practices in the food sector through four overarching topics [...]

 

- The 2019 youth solutions report is out ! What does it tell us ?, Youth solutions report. 2019

The third edition of the Youth Solutions Report, which identifies 50 youth-led projects that are accelerating global progress on the achievement of the UN sustainable development goals (SDGs), has been released today, at the 74th UNGA High-Level Side Event on Social Business, Youth and Technology.

 

- Le CCE propose de compléter le set d’indicateurs de suivi des SDG environnementaux, Conseil central de l'économie [publié le 25/09/2019]

[...] Dans le but de contribuer à l’élaboration de ce processus de monitoring concernant la mise en œuvre du Programme de développement durable 2030 en Belgique, le CCE  formule, dans le présent rapport, des recommandations afin d’améliorer le set d’indicateurs suivis par le Bureau fédéral du plan en vue des prochains rapports fédéraux sur le développement durable. Le présent rapport résulte du travail en profondeur que le CCE a mené ces derniers mois sur les objectifs de développement durable environnementaux de l’ONU cités ci-après : l’ODD 7 « Energie propre et à un coût abordable », les ODD 9 « Innovation et infrastructure » et 11 « Villes durables » en termes de mobilité durable, l’ODD 12 « Consommation et production responsables » et l’ODD 13 « Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ».

 

- Coup de projecteur sur la finance durable, Allnews, Edouard Cuendet [publié le 30/09/2019]

[...] Le Canton de Genève bénéficie d’un écosystème unique au monde, propice au développement de la finance durable. En effet, il réunit sur son sol les organisations onusiennes, des ONG, des fondations privées, un secteur académique de pointe et, bien entendu, des institutions financières dont la réputation n’est plus à faire. Tous ces acteurs ont mis leur énergie en commun, avec les autorités fédérales, cantonales et municipales pour mettre sur pied le sommet «Building Bridges» du 10 octobre 2019. Cet événement d’envergure concrétisera la notion de pont reliant la rive onusienne et la rive financière autour d’un objectif commun, à savoir la mise en avant de compétences en asset management au service de la durabilité et, plus particulièrement, de la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU (SDGs).[...]

 

- Le premier sommet mondial sur les Objectifs de développement durable montre l'immense chemin qui reste à parcourir, Novethic [publié le 27/09/2019]

[...] À la tribune, le Premier ministre de l’Ouganda, représentant le groupe des États africains, a insisté sur "le manque de financement pour mener le développement et une transition juste et faible en carbone. Nous avons besoin d’appui, il faut que les pays respectent leurs engagements en matière d’aide publique au développement". Or, celle-ci est justement en berne. Les entreprises vont devoir mettre la main à la poche selon Paul Polman, l’ancien PDG d’Unilever désormais président de la chambre de commerce internationale et vice-président du Global Compact, qui s’exprimait lors du sommet sur les ODD pour les entreprises.
"La plus grande mission de l’humanité est de débloquer les milliers de milliards manquants pour mettre en œuvre les ODD : seuls 1 500 milliards de dollars sont disponibles sur les 3 000 à 5 000 milliards nécessaires. Dans l’ancien monde, nous dépendions des gouvernements. On voit aujourd’hui que la gouvernance mondiale ne fonctionne pas. Les entreprises doivent monter en puissance et remplir ce vide", rapporte l'AEF. Mais l’action est largement insuffisante selon l’ex-dirigeant : "Nous nous dirigeons vers 3 °C à 4 °C de plus et nous sommes assis là, comme s’il ne se passait rien. Si les entreprises continuent à faire leur business as usual, nous n’y arriverons pas." [...]

 

- Sustainable development summit a reminder of "the boundless potential of humanity", UN News [publié le 25/09/2019]

The first UN summit on the progress of the 2030 Agenda for Sustainable Development closed on a hopeful note, with Deputy Secretary-General Amina Mohammed declaring that the two-day event had been a reminder of “the boundless potential of humanity to create a better future for all”.[...]

 

- Sommet sur les ODD : les États s’engagent à accélérer le rythme durant la « décennie d’action » pour réaliser le développement durable d'ici à 2030, Couverture des réunions et communiqués de presse, Nations-Unies [publié le 24/09/2019]

[...] La Déclaration, intitulée « Préparatifs pour une décennie d’action et de réalisations en faveur du développement durable », sera soumise à l’Assemblée générale pour approbation au cours de la présente session.  Dix domaines d’action y sont énumérés en commençant par l’objectif de « ne pas faire de laissés-pour-compte », le principe fondamental du Programme 2030.  Le Programme d’action d’Addis-Abeba, sur le financement du développement, « fait partie intégrante du Programme 2030 », précise le texte.  Mais de nombreux problèmes dans le monde sont dus au manque de compassion plus qu’au manque de ressources, a estimé le Président de la Turquie, M. Recep Tayyip Erdogan, en rappelant que son pays offre l’asile à des millions de réfugiés.
La Déclaration reconnaît aussi les « synergies » entre la mise en œuvre du Programme 2030 et l’Accord de Paris sur le climat.  Au lendemain du Sommet Action Climat convoqué hier par le Secrétaire général, la Première Ministre de la Norvège, Mme Erna Solberg, a souligné que les changements climatiques risquent de saper tous les progrès effectués en faveur des ODD, tandis que la Coprésidente du caucus mondial de la jeunesse autochtone, Mme Jessica Ortega, a présenté la crise climatique comme une question existentielle pour la plupart des populations autochtones.  La Présidente de l’ECOSOC a, quant à elle, insisté sur le vœu des jeunes d’hériter d’une planète durable.[...]

 

- 2019 Mobile industry impact report : sustainability development goals, GSMA Intelligence [publié le 25/09/2019]

The ongoing uptake of mobile and mobile-enabled services around the world has seen the mobile industry increase its contribution to all 17 UN Sustainable Development Goals (SDGs) over the last year. The industry has continued to transform the lives of billions around the world. However, progress must be accelerated if the industry is to fully maximise its impact by 2030.
Since the mobile industry committed to achieving the United Nations Sustainable Development Goals in 2016, the sector has been measuring progress annually. This fourth edition highlights the role mobile technology and connectivity in meeting the targets of the SDGs. It also highlights SDG 13: Climate Action and how mobile technology is providing the backbone to a modern, global economy and a zero-carbon future.
Consulter le rapport : 2019 mobile industry impact report : sustainable development goals, GSM Association, september 2019.

 

- Sustainable development goals: reporting on progress by ethnicity. A list of ethnicity data that shows progress against some of the sustainable development goals. Gov.uk [publié le 26/09/2019)

Most of the data used to report on the UK’s progress towards the sustainable development goals (SDGs) can be broken down by sex or age, but rarely by ethnicity.
To help close this gap, the Office for National Statistics and the Race Disparity Unit have worked together to see where data on Ethnicity facts and figures can support the SDGs.

AGENDA

 

- 15/10/2019 : Integrating Sustainable Development and Climate Goals in Urban Sustainability Plans

- 03/10/2019 : Vendée, accélérons ensemble les transitions avec les objectifs de développement durable de l'Agenda 2030, DREAL Vendée