/
0/5

0 avis

Histoire de l'île de Ré : des origines à nos jours

BOUCARD (Jacques) | AUGERON (Mickaël) | EVEN (Pascal)

Edition : Le Croît vif - 2016

L’ouvrage présente, tout d’abord, une carte géologique de l’île et une étude sur le climat. José Gomez de Soto et Pierre-Philippe Robert se sont efforcés de traiter, en profondeur, la préhistoire et la protohistoire. On apprend, par exemple, que l’une des plus vieilles traces connues remonte au néolithique. Une fosse découverte aux « Gouillauds » (commune du Bois-Plage) datant de près de 5000 ans avant notre ère. Les deux collaborateurs en viennent ensuite à la période gallo-romaine. Les traces de la présence humaine sont nombreuses dans « l’ancien canton sud ». En effet, l’île de Ré était, à cette époque, constituée de plusieurs îlots et Ré était le plus grand de « l’archipel » avec un socle rocheux plus élevé. Les îlots d’Ars, des Portes et de Loix étaient des terres basses mal protégées. Les auteurs passent en revue un ensemble de vestiges : thermes, nécropoles, trésors… Jacques Boucard aborde le Moyen âge : « les fondements d’une communauté insulaire ». Très peu de sources concernant le haut Moyen-âge. L’île est très peu peuplée du IVe au Xe siècle. C’est ensuite que l’on repère les embryons d’une organisation sociale, notamment avec l’édification de l’abbaye des Châteliers. Les seigneuries d’Ars et de Loix vont appartenir à l’abbaye de Saint-Michel en l’Herm… source d’un développement social et économique. Le chapitre donne une présentation détaillée des seigneurs de Ré (arbres généalogiques à l’appui). Jacques Boucard insiste ensuite sur les conséquences de la guerre de Cent Ans après avoir précisé que bien avant le conflit, Ré fut aux mains de la couronne d’Angleterre de 1154 à 1243. Des paragraphes passionnants traitent de la défense insulaire (fortification des églises d’Ars, de Saint-Martin et de Sainte-Marie). Enfin, l’activité des ports participe en grande partie à l’essor économique dès le XVe siècle. Pascal Even prend le relai pour traiter de l’Ancien Régime et de ses temps forts : l’implantation de la Réforme (essentiellement sur Saint-Martin et La Flotte) puis son développement sur l’île. La période des guerres de religion. Ré, plongée dans le chaudron bouillonnant de l’Histoire : l’affrontement entre les troupes royales et les Anglais. L’échec de Buckingham et le départ de sa flotte à l’issue de la bataille du Feneau en 1627. D’autres sujets abordés : la construction, l’entretien des digues. L’essor économique (exportation du sel, culture de la vigne et dans une moindre mesure la pêche et ses ressources).

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs